Rechercher
  • Sainte Marie

Les choristes vu par les CM2





La délinquance est un ensemble de délits , des actes punis par la loi , qui sont commis.

Cela nous a choqué de voir des enfants qui volent, qui fument et qui font n’importe quoi qui ne respectent pas les professeurs comme si il n’y avait pas de lois.

Lucas, Djem, Ezzio



Les enfants deviennent choristes au cours du film. Quelquefois ils chantent à la place de faire du travail et leur professeur est Clément Matthieu. Celui ci découvre que certains en particulier Pierre Mohrange, ont un don pour le chant. Nous pensons que c’est bien qu’ils apprennent à chanter car les élèves découvrent qu’ils sont capables de faire de belles choses. On voit qu’ils sourient au fur et à mesure qu’ils chantent. Ça les canalise au lieu de faire plein de bêtises.


Manel, Sacha, Ophélia



Le directeur de l’école était très violent car il donnait des claques, leur tirait les oreilles, les mettait au cachot, il les insultait et donnait des punitions collectives alors qu’il n’y avait qu’un seul coupable à une bêtise. Nous avons beaucoup aimé le film. Nous avons trouvé qu’il y avait beaucoup de violence verbale mais malgré tout le film était très marrant. Il était super !


Hanine, Cassia, Lïa, Paloma



Nous avons bien aimé le film. C’était drôle quand les élèves n’écoutaient pas les professeurs ou faisaient n’importe quoi. Nous pensons que l’éducation de l’époque est très mauvaise car ils enfermaient les enfants dans des cachots, et les tapaient. Les enfants étaient aussi très méchants ; un enfant a failli tuer le directeur. Au début, on pense que c’est Pascal Mondain mais en fait il a été accusé à tort alors pour se venger il a mis le feu à l’école.


Wassim, Adam, Nathan B



Dans les anciennes écoles les garçons et les filles étaient séparés. Les professeurs étaient durs avec les élèves. Dans le film, il y avait un cachot dans lequel les enfants allaient quand ils faisaient une bêtise. Lors des regroupements dans la cour, les enfants n’ont pas le droit de parler.Les enfants font des bêtises aux professeurs car ils ne sont pas gentils avec eux, ils font ça pour se venger . On n’aime pas l’école d’autrefois car c’est trop violent et on préfère l’école mixte.


Ilyes, Louéva, Lenny



La maltraitance des jeunes est horrible. Les éducateurs sont méchants avec les enfants, ils mettent des fessées avec des bois et les punissent au cachot. Nous avons trouvé que le film était bien, drôle et amusant. Parfois il y avait des vulgarités.

Jules, Eldar, Nathan T




Les enfants reçoivent des fessées et se prennent des claques, ils vont au cachot pendant 6 heures. Les enfants se bagarrent. Un enfant vole la montre de quelqu’un. Le Querrec vole de l’argent. Les enfants disent beaucoup de gros mots.Nous avons trouvé que c’était très violent nous ne pensions pas qu’ en 1950 les enseignants traitaient les enfants comme ça.


Romain, Jinane, Léandre



Rachin est un homme dur pour un directeur d’internat.Il est est sévère et sans pitié. Il ne se rend pas compte que ses élèves sont malheureux. Clément Matthieu, le nouveau surveillant comprend le désespoir des enfants et veut faire de son mieux pour leur avenir.

Pierre Morhange est un élève doué pour le chant mais il est difficile. Malgré ses difficultés, il est accepté au conservatoire.Mondain est une grosse brute. Il a été renvoyé car il a été accusé du vol d’argent puis pour se venger il a mis le feu à l’internat. Le Père Maxence a été blessé par le Querrec ; un élève.


Youmna Arthur



2 vues0 commentaire